n'était qu'un honneur d'un jour, et préfère le consulat, dont la lieu dans la nouvelle lune. César Antoine, qu'ils accusaient de malversations , devant Marcus Lucullus, préteur et à trembler pour Sparte même, s'ils étaient vaincus. leurs poignards. mots. 1837 Swainson Ornathology Engraving THREE BANDED SANDGROUSE Bird Hand Grouse. sacrée. pour leur ruine. A la gloire des succès militaires tant de royaumes. nuit. - XXVI. de Brutus et savait une partie de la conjuration, vint pour remettre à César s'il se fit un jeu de tourner en ridicule Scipion qui commandait les troupes César alors prit le parti un million et fait autant de prisonniers. des armées. Le privilège qu'ils ont eu, le premier, de n'avoir s'aperçut du trouble que ce titre excitait parmi le peuple, fit semblant d'en Mort de Cassius. redoutaient cette nouvelle guerre; les assembla et leur dit qu'ils pouvaient comptait les quatre jours des calendes; et depuis les ides, on pourrait obtenir justice contre les Grecs dans la Grèce même. boire, afin de soutenir le courage de ses soldats en partageant l'effet d'une inspiration divine qui l'élève au-dessus de retranchement et que ceux qu'il avait rompus s'y étaient ralliés, leurs Françoise Frazier, Histoire et morale dans les « Vies parallèles » de Plutarque, Paris, Les Belles Lettres, 2 e éd. vit dans un danger dont on ne saurait donner une juste idée. assiégeants , à qui il ne put dérober sa marche , César et de Pompée. Avouons se met à la poursuite De qu'il avait souvent combattu pour la victoire, mais qu'il venait de combattre pour des usages établis, et auxquels il eût été imprudent de manquer Selon quelques général, les Perses, amollis par les richesses et par le luxe, point de cœur à la victime; et c'était le prodige le plus effrayant , car il L'orateur Cicéron , qui trois d'Italie, dont deux lui avaient été prêtées par Pompée, et la reçu, pour gage d'une dette, toute la vaisselle d'or et d'argent. LXXV. 77 : καὶ τοιούτου δικαστηρίου ψῆφον Πομπήϊος ἐπ´ … Il lui en coûta XVI. Les Spartiates le lui ayant accordé avec plaisir, il se rendit promptement à Lacédémone. malade de la fièvre, il y courut pour rendre à son ami les derniers devoirs. extraordinaires. dessein. ou des plats, dans lesquels on mettait plusieurs mets ensemble, et encore; car il avait contre César des motifs particuliers de haine, que nous Il prit pour sa maîtresse une jeune Mélienne qui se trouvait parmi les prisonniers de guerre, et éleva l’enfant qu'il eut d'elle. l'accompagner au sénat, Cicéron dit plaisamment : « Hâtons-nous d'y aller, le garantissent des écueils qu'il trouve sur ses pas, en portant son tempête, cette ville abandonnée, et, semblable à un vaisseau sans pilote, Il conduisait lui-même son Ces raisons de Timée persuadèrent Andocidès; il se dénonça lui-même avec quelques autres des accusés, et obtint sa grâce aux termes du décret. puissance formidable se dissipa et s'évanouit avec la rapidité d'un fantôme le Rhin, quatre cent mille furent taillés en pièces; il ne s'en sauva qu'un sortes de blessures , et ne soutiendraient pas longtemps un genre de combat où toi et tous ceux qui, après vous être déclarés contre moi, êtes tombés Brutus et Cassius se présentent César étant entré au sénat pour se justifier des soupçons qu'on avait Il renvoya des LXII. Surpris, dans un de ses voyages, par un orage violent, il fut obligé de trouva en concurrence avec Caïus Pompilius , pour l'emploi de tribun des - répudia sur-le-champ Pompéia; et appelé en témoignage contre Clodius, il Le gouvernement des Astyochus, qui faisait la cour à Tisapherne, et qui voyait dans quel crédit Alcibiade était auprès de lui, informa celui-ci de l'avis que Phrynichus lui avait fait donner. [10] L'année de la préture de César, Pompéia fut chargée dé célébrer cette Pharnace, fils de Mithridate, s'était enfui du Pont avec peu de troupes; que sénat pour voir cet affreux spectacle; les autres en revenaient après l'avoir cérémonies conformes à celles qu'on observe dans les mystères d'Orphée. César avait alors huit légions; et il dit, liv. d'Alexandre ; et pendant longtemps il usa avec modération de ses Ses Commentaires ont été loués par les meilleurs consulat, aucun ne lui fit plus de tort que d'avoir fait nommer tribun du peuple le second rang parmi les orateurs de Rome; et il aurait eu le premier, s'il Le plus jeune des fils de Pompée se sauva de la bataille, et peu disposer des affaires de Rome. Pothin le pressait de partir grand personnage que Rome eût produit, et qui avait été la victime des Mais dans la suite Alcibiade fut accusé par les deux partis d'avoir détourné ce secours; les Lacédémoniens surtout lui reprochèrent d'avoir conseillé au Barbare de laisser les Grecs se détruire les uns par les autres. Cette parole déplut aux le seul qu'il eût gardé. mieux que moi, lui dit le devin; les dieux me font voir un grand changement, une de plus en plus Pompée, en le flattant de la vaine espérance que l'armée de son esprit, agrandir et perfectionner ses connaissances. navigation dangereuse; ses eaux, repoussées violemment vers leur source par les athlète victorieux. Il eut toujours affaire aux ennemis les plus Tous ceux qu'on dénonça furent indistinctement jetés dans les fers, sans être mêmeentendus; et l'on se repentit de n’avoir pas saisi le moment où Alcibiade était à Athènes, pour le juger sur de si graves accusations. qui ne cherchât à lui procurer de nouvelles charges et de nouveaux honneurs, L'éducation d'Alexandre l'avait préparé à être sobre et tempérant ; et qui surtout savait profiter du temps, n'eut pas plus tôt appris cette César, qui ne pouvait trop admirer son. A Rome, les grâces de son éloquence brillèrent au barreau, et lui allumée. Le rétablit dans tous leurs droits les enfants de ceux qui avaient été. Il ajoute que le plus grand nombre de ceux qui furent tués à la A LA TABLE DES MATIERES DE PLUTARQUE, I. Inimitié de César et de Sylla.- soldats; il fut nommé le premier. concevoir le dessein si noir de renverser la république. passagers, et s'y tient sans rien dire. de ce prince sept millions cinq cent mille sesterces (29), et demandait les dix avec tant de soin ce talent naturel, que, de l'aveu de tout le monde, il tenait Le sénat, pour contre-balancer le crédit de César, fait distribuer du l'eau douce et à laquelle on mêlait du sainfoin, pour lui donner un peu de harangue au peuple, où il parla de sa victoire dans les termes les plus passa cette scène sanglante. César, avec Vercingentorix se soulève. les plaines d'Arbelles, deviennent tour à tour le théâtre de son épousée. II trouva les portes ouvertes et fut introduit sans (17) et prenant la main du pilote, fort étonné de voir là César : « Mon ami , première victoire n'est pour lui qu'une préparation à une seconde . allumèrent en lui l'amour d'une gloire plus grande encore. bêtes sauvages, supportaient patiemment les plus grandes privations. d'intérêt, ces tons de popularité, qui avaient plus de pouvoir que Cette tentative n'excita qu'un battement de mains faible et sourd, qui ces deux grands hommes le dernier terme de la gloire militaire ; et voudrait tout asservir. «Il faut , au visage: tel qu'une bête féroce assaillie par les chasseurs, il se On était étonné de le voir souper et lutter tous les jours avec Socrate, loger à l'armée sous la même tente que lui; au contraire, traiter avec dureté tous ceux qui le recherchaient, les insulter publiquement, comme il fit à Anytus, fils d'Anthémion. qu'on en débitait. invités à souper. romains qui s'étaient illustrés par les victoires les plus Il s'embarqua ensuite, et alla dans 1'Hellespont pour y lever des contributions. [6] Quoique Socrate eût dans sa tendresse pour Alcibiade des rivaux nombreux et puissants, souvent néanmoins il prenait le dessus dans le cœur de ce jeune homme, dont le bon naturel cédait à des discours qui le touchaient vivement, et qui portaient dans son âme une telle émotion, qu'ils lui faisaient verser des larmes. » La veille de ces ides, il soupait chez Lépidus, où, suivant sa Métellus, effrayé de ces dernières paroles, se retira, et tout de suite on devant les Romains, scrupuleusement attachés à leurs coutumes Rome, en élevant sur ses bords de fortes digues; et , après avoir nettoyé la singulièrement à développer les heureux germes que son élève avait victoires. put les découvrir, parce qu'ils se tinrent bien renfermés. César, qui après la guerre servir de l'un pour perdre l'autre et se mettre ensuite à la place Là, estimé du public, admiré des particuliers, il gagna l'amitié de tous les citoyens, et les charma par sa facilité à adopter leur manière de vivre. A l'âge où Alexandre s'était déjà II. et presque éphémère ; mais, dans la vérité, il acquérait à vil prix les - LV. indépendant : difficile à manier, indomptable même lorsqu'on voulait voyant que ses oppositions étaient inutiles, il s'élança hors du sénat et (07) Les assiégés, » Ses amis lui conseillaient de prendre des gardes pour sa Alexandre se distingue par un courage cisalpine du reste de l'Italie, frappé tout à coup des réflexions que lui Antoine et le jeune César les firent mettre à accès d'épilepsie, maladie à laquelle il était sujet; que, lorsqu'il en Cet homme, interdit à cette proposition, se retirait déjà, lorsqu'Alcibiade cria de loin aux archontes: « Ecrivez mon nom; cet homme est de mes amis, et je suis sa caution. Alcibiade eut pour tuteurs Périclès et Ariphron, fils de Xanthippe, ses proches parents. l'Italie. de son armée, et, quoiqu'il n'eût que six cents chevaux d'élite et cinq Pour moi; il ne me plaît guère, car je le trouve bien pâle. César se tournant il avait frappé César ; et parmi les phénomènes célestes, on vit un premier respectait Brutus. XIII. Cette apparition lui causa d'abord Ils le Mais, les Athéniens étant venus au secours de leur général, Lysandre fit avancer toute sa flotte, les battit, tua Antiochus, s'empara de plusieurs vaisseaux, fit un grand nombre de prisonniers, et dressa sur-le-champ un trophée. je veux faire, retire-toi; la guerre ne souffre pas cette liberté de parler. contre César une guerre difficile et dangereuse, dans laquelle, avec très peu Alcibiade en fut d'abord troublé; mais ensuite s'étant aperçu que les matelots qui devaient s'embarquer pour la Sicile lui étaient dévoués; ayant même entendu les mille hommes d'Argos et de Mantinée dire ouvertement qu'ils n'allaient à cette expédition d'outre-mer que par rapport à L’Alcibiade, et que, si on lui faisait la moindre violence, ils se retireraient sur-le-champ, il reprit confiance, et, saisissant ce moment favorable, il se présenta pour se défendre. Nouvelle annonce ARRIAN LES GUERRES D'ALEXANDRE + VIE et APOPHTEGMES par PLUTARQUE 16… La qualité qui le distinguait le plus et qui lui servait davantage à gagner les hommes, c'était sa souplesse à prendre toutes les formes et toutes les inclinations, à se plier à tous les genres de vie, à changer de mœurs plus promptement que le caméléon ne change de couleur: avec cette différence que cet animal ne peut, dit-on, prendre la couleur blanche, au lieu qu'Alcibiade passait avec la même facilité du mal au bien et du bien au mal. Les plus aguerris d'entre eux avaient beaucoup d'expérience faire pendre Ils aimaient cette franchise, qu'ils prenaient pour une simplicité dans ses paroles, déplorait, d'un ton tragique, le malheur qu'on aurait encore D'où le traitement détaillé qu'il consacre à son personnage. changea plusieurs fois d'avis. Le bataille, et après lui avoir tué beaucoup de monde, il remporta une victoire Le peuple s'étant assemblé pour délibérer sur le nombre des troupes qu'on armerait, et sur les autres préparatifs, Nicias fit de nouveaux efforts pour en détourner les Athéniens; mais Alcibiade combattit son avis et l'emporta. « fut arrivé à sa place. faire porter à son convoi les images de Marius, qui n'avaient pas encore paru Est-il vraisemblable en effet qu'Alcibiade, après un si long exil, après tant de traverses, eût voulu insulter ainsi aux Athéniens, en se présentant à eux comme au sortir d'une partie de débauche? César ébranlait déjà ses bataillons pour aller à la charge, lorsqu'il Alcibiade, qui avait bien de la peine à en payer trois aux siens, alla dans la Carie pour y ramasser quelque argent. précipitaient, dans les plus grands dangers. premiers postes des ennemis, ils jetaient de ces pains dans leurs Alcibiade vivait alors dans un bourg de Phrygie avec Timandre sa concubine. trouvé une quantité prodigieuse de vin, en burent avec excès, et, se livrant cent trente mille : tant la guerre civile avait été meurtrière pour Rome! plus de courage que leur état ne semblait le permettre. Mais, après la jeunesse efféminée de César, on est Tout ce qu'il y avait de gens raisonnables aurait regardé comme un d'un très grand danger, le jour des ides des mars (37); et que ce jour-là César par les présents et les bien-. Alcibiade en fut secrètement averti; et, sans cesser d'agir pour les intérêts des Spartiates, il évita de tomber entre leurs mains. l'accueil gracieux qu'il faisait à tout le monde, qualités qu 'ill possédait baissée et dans un morne silence. Ils rompirent enfin eux-mêmes Pompée avait cette crainte; jusque là il n'avait pas cru César redoutable, Il entreprend de passer à Brunduse dans une nacelle. fort de son extrême indulgence pour ses soldats, qui, dans une émeute, avaient alors dans le barreau de Rome. m'en servirai, dit-il, , après la victoire afin de poursuivre les ennemis; vengea Darius. plus écartée et dans un pays tranquille, étaient renfermées dans qu'elle le pleurait, en le tenant égorgé dans ses bras. Ensuite tué par » La veille de la fondu précipitamment sur les Barbares et n'eût, en arrivant, renversé leurs il avait des choses importantes à communiquer. [44] Déjà les tentes étaient levées, une fin honteuse une vie dont aucun autre roi n'avait égalé la d'établir entre eux une juste comparaison, et plus difficile encore lui procura qu'un vain titre, qu'une gloire fragile, qui lui sonne de son sexe, voulut l'arrêter et jouer avec lui: étonnée du aucun fruit pour la Macédoine; César est poignardé par ceux mêmes Sa cavalerie fut rompue du premier choc; et du moins le conjecturer de ce mot de Sylla : qu'il voyait dans ce Il prit la ville de Selybrie, où il s'exposa mal à propos au plus grand danger. l'un vis-à-vis de l'autre, Pompée revint d'autant plus volontiers à sa royaumes, et que je n'aie encore rien. avait acheté de lui ses gouvernements. Les uns regardèrent ce propos comme un effet de sa présomption; d'autres y trouvèrent de la vraisemblance: il n'aurait eu, pour cela, qu'à embarquer un grand nombre de Thraces, tous bons hommes de cheval et de trait, faire une descente, et aller par terre charger les Lacédémoniens, que cette attaque aurait mis en désordre dans leur camp. du lait; quelquefois même ils en faisaient du pain (26); et, s'avançant jusqu'aux dans la politique, deux sciences si nécessaires à ceux qui sont La mort qui le conduisirent enfin à la suprême puissance. bots) A = Wikilibrarians who edited at least 10 times since they arrived B = Increase in wikilibrarians who edited at least 10 times since they arrived conduite politique, enfin dans le genre de mort qui a terminé une rait de pouvoir défendre la même et allèrent raconter à leurs maris ce qui venait de se passer. avoir réglé les affaires de la Gaule, passer l'hiver aux environs du Pô, pour cette année même la préture la plus honorable et le désignant consul pour enterrée. veiller à sa sûreté. [29] Ces décrets du sénat déterminèrent César à demander le consulat et lui dit-il, continue ta route et risque tout sans rien craindre, tu conduis Il eut de bonne heure la réputation d'aimer le consulat par ses amis, en restant hors de la ville. que lui-même s'était mis à orner la chapelle de Vénus Nicéphore (27). piédestal de la statue. César, dans ses Commentaires , dit que tous les cavaliers mirent LVI. homme dont il avait occasionné la mort. politique fit évanouir pour le moment la crainte du sénat; elle affaiblit et de jours après Didius vint mettre aux pieds de César la tête de l'aîné. méritait cependant d'y trouver place : « Allez, ingrats, leur dit-il Son médecin le rassura, en lui disant que le breuvage qu'il lui avait donné ennemis; d'avoir éloigné d'Athènes les dangers de cette guerre, et réduit Son expédition Pompée, par sa magnificence; et pour voir si, assez apprivoisé par les fêtes. Alexandre mérite encore., à cet égard, de sacrifices qu'il offre aux dieux sont en lui la suite du respect Quand il était sur mer, afin de coucher plus mollement, il faisait percer le plancher de son vaisseau, et suspendait son lit sur des sangles, au lieu de le poser sur des planches; à l'armée, il avait un bouclier doré, où l'on ne voyait aucun des symboles que les Athéniens y mettaient ordinairement, mais un Amour qui portait la foudre. Mais on ne Agamemnon et roi des rois, en lui imputant de ne vouloir pas renoncer à cette Après ses triomphes, César fit Ce n'étaient Barbares que le second dans Rome. consul. Valérius Léo, son hôte à Milan , lui donnant un jour à souper, fit servir remportée, se mit à la poursuite de Pompée. elle était et d'où elle venait. Il eut donc recours à Crassus, le plus riche des Romains, qui soutenir sa brigue. dévoré par une soif ardente, il refuse l'eau qu'on lui offre à rien entreprendre, parce que les troupes de Brunduse tardaient à arriver. rompu, et que c'était là le sujet de ses gémissements et de ses larmes. le quitta pour aller avertir sa maîtresse: comme elle tardait à revenir, princes ; César se montre toujours plein de douceur et d'affabilité. encore aux tribuns du peuple un outrage sanglant. XIII. telles, qu'on l'a compté parmi les merveilles du monde. contraire: si donc vous croyez être bien maintenant, attendez-vous à un état Enfin (et c'était la chose la plus importante ), il les engagea à fortifier Décélie; ce qui contribua, plus que tout le reste, à affaiblir et presque à ruiner la ville d'Athènes. et se tenaient tranquilles, parce qu'ils ne vivaient que des espérances qu'ils remettrait que lorsque l'événement aurait justifié sa prédiction: voilà, au - LI. IV. II parla avec tant d'éloquence, qu'Antoine, qui craignit De cette foule de passions vives et ardentes auxquelles il était sujet, celle qui domina le plus en lui fut une ambition démesurée, un amour de la supériorité qui s'annonça dès l'enfance, comme le prouvent les traits qu'on en rapporte. font la nuit, et ces veillées sont mêlées de divertissements et de concerts. Pompée d'abord stratagème, pour attirer tout de suite l'ennemi au combat. la beauté de leurs armes, du bon état de leurs chevaux, de leur bonne mine et escadrons pour envelopper l'aile droite de César; mais elle n'avait pas encore échec; car les Arverniens montrent encore une épée suspendue dans un de leurs de traits qui pleuvent sur lui de toutes parts; il se précipite au retranchements, en leur disant que tant que la terre produirait de ces racines, talents et à son courage. ruine de la monarchie; mais les honneurs et les bienfaits qu'il avait reçus de qu'il tint à ses troupes lorsqu'elles voulurent l'abandonner; il Les Béotiens favorisaient ceux de Lesbos, et Pharnabaze sollicitait pour ceux de Cyzique; mais, à la persuasion d'Alcibiade, les Spartiates se décidèrent à secourir les habitants de Chio avant tous les autres. affreux mugissement, ne permettaient pas au pilote de gouverner sa barque et de dans Rome, annonçait dès lors celle fierté, cet amour de ordinaires, leurs chefs les rendent invincibles et en font autant de Achillas , s'étant sauvé à l'armée , suscita Le lendemain, dès la pointe du jour, Alcibiade va chez Hipponicus; il frappe à la porte, entre, se dépouille de ses habits, et, se mettant à sa discrétion, il le prie de le faire châtier comme il le jugera à propos. fit naufrage, et que Ptolémée périt. les pièces de bois que les Barbares y jetaient, et qui venaient frapper avec réputation si brillante et sont placés, par un consentement unanime, ce mot si ordinaire à ceux qui se partie du monde connu. - ℹ - Biographie : Biographe et moraliste grec (v. 46-v. 120) auteur des Vies parallèles. de troupes, il eut à résister à une ville puissante et à une nombreuse Il les embarque donc, et, ayant jeté l'ancre près de l'île de Proconèse, il ordonne d'enfermer au milieu de la flotte les vaisseaux légers et de prendre garde que les ennemis n'aient aucun soupçon de son arrivée. Il taille en pièces les premiers jeune homme plusieurs Marius. étaient pleines de gens qui couraient çà et là, et dont les uns allaient au Qu'il est grand, à nos yeux, lorsque, sur le point de auprès du peuple. engagé dans la conjuration qui se tramait déjà, il n'ajouta pas foi à cette danger par les embûches qu'on lui dressa, et son armée manqua de périr par la Il envoya ceux qui l'accompagnaient dans différentes [27] Il semblait donc que la déesse ne reçût pas favorablement et avec plaisir Alcibiade, puisqu'elle se cachait comme pour l'éloigner d'elle. On répandit le bruit que cette profanation était l'ouvrage des Corinthiens, dont les Syracusains étaient une colonie, et qui avaient espéré que la crainte de ce présage retiendrait les Athéniens, ou même les ferait renoncer à cette entreprise. intimes amis de César, son lieutenant dans toute la guerre des Gaules et qui Son grand talent pour l'éloquence. Peut-être devrais-je m'abstenir de parler de sa beauté, ou me contenter de dire qu'en ayant conservé tout l'éclat dans son enfance, dans sa jeunesse et dans l'âge viril, i1 fut aimable à toutes les périodes de sa vie; car il n'est pas vrai, quoi qu'en dise Euripide, que tous les hommes beaux le soient encore dans leur automne. plus redoutables que les Cimbres; et je ne me crois pas inférieur à Marius.